Fr Nl En
L’usage du téléphone au volant

L’usage du téléphone au volant

Publié le : 15/09/2020 15 septembre sept. 09 2020

L’article 8.4 du Code de route prévoit :

« Sauf si son véhicule est à l'arrêt ou en stationnement, le conducteur ne peut faire usage d'un téléphone portable en le tenant en main. »

Comment définir l’usage du téléphone au volant ?


Les termes « faire usage » ne sont pas définis par le Code de la route.

La Cour de cassation s’est donc prononcée à ce sujet dans un arrêt du 14 janvier 2020 1.

Dans cette affaire, le demandeur contestait sa condamnation par le tribunal correctionnel de Bruxelles car un usage effectif de son téléphone n’avait pas pu être établi. La Cour a toutefois rejeté son pourvoi en prenant soin de définir le concept d’usage du téléphone de manière extensive, en incluant le simple fait pour le conducteur de tenir son téléphone en main :

« Le législateur n’a pas défini plus amplement la notion de faire usage d’un téléphone portable en le tenant en main ». Cette notion doit par conséquent être interprétée dans son acceptation normale, à savoir que cet usage n’est pas limité à un acte déterminé, comme le fait de téléphoner ou d’envoyer un SMS, et que le fait pour un conducteur de tenir un téléphone portable en main pendant qu’il conduit implique qu’il fait usage de ce téléphone. Le principe de légalité en matière pénale et le principe de l’interprétation restrictive de la loi pénale ne s’opposent pas à une telle interprétation » (traduction libre).

En effet, si le conducteur tient son téléphone en main, c’est qu’il l’utilise, ce qui est interdit. Il n’est donc pas nécessaire de constater que l’utilisateur était en train d’appeler ou d’envoyer un sms pour considérer que le conducteur fait un usage interdit de son téléphone.

Peut-on envoyer un sms au feu rouge alors que le véhicule est arrêté ?


Non, cet usage du téléphone portable est également interdit.

Bien que l’article 8.4 du Code de la route prévoit une exception à l’interdiction si le véhicule est à l’arrêt ou en stationnement, le terme « à l’arrêt » ne doit pas être compris dans son sens commun mais au sens des articles 2.22 et 23.1 du Code de la route.

L’article 2.22 définit un véhicule à l’arrêt comme étant un véhicule immobilisé pendant le temps requis pour l’embarquement ou le débarquement de personnes ou de choses. L’article 23.1 précise qu’un véhicule à l’arrêt doit être rangé à droite ou sur l’accotement par rapport à la chaussée.

En d’autres termes, l’usage du téléphone au volant peut se faire si le véhicule est arrêté, le temps qu’une ou plusieurs personnes montent à bord ou en descendent, ou le temps de sortir ou ranger ses courses, par exemple.  Il en va de même si le véhicule est garé sur un emplacement prévu à cet effet.

Quelle est la solution ?


Dès lors que le but de l’interdiction du téléphone au volant est la sécurité routière, il est uniquement permis de faire usage de son téléphone en main à l’arrêt ou après avoir stationné ou de faire usage de son téléphone par le biais d’un kit « mains libres ».

1-  Cass. 14 janvier 2020, P.19.1046.N.

 

Historique

<< < 1 2 3 4 > >>
Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies soumis à votre consentement pour collecter des statistiques de visite.
Cliquez ci-dessous sur « ACCEPTER » pour accepter le dépôt de l'ensemble des cookies ou sur « CONFIGURER » pour choisir quels cookies nécessitant votre consentement seront déposés (cookies statistiques), avant de continuer votre visite du site. Plus d'informations
 
ACCEPTER CONFIGURER REFUSER
Gestion des cookies

Les cookies sont des fichiers textes stockés par votre navigateur et utilisés à des fins statistiques ou pour le fonctionnement de certains modules d'identification par exemple.
Ces fichiers ne sont pas dangereux pour votre périphérique et ne sont pas utilisés pour collecter des données personnelles.
Le présent site utilise des cookies d'identification, d'authentification ou de load-balancing ne nécessitant pas de consentement préalable, et des cookies d'analyse de mesure d'audience nécessitant votre consentement en application des textes régissant la protection des données personnelles.
Vous pouvez configurer la mise en place de ces cookies en utilisant les paramètres ci-dessous.
Nous vous informons qu'en cas de blocage de ces cookies certaines fonctionnalités du site peuvent devenir indisponibles.
Google Analytics est un outil de mesure d'audience.
Les cookies déposés par ce service sont utilisés pour recueillir des statistiques de visites anonymes à fin de mesurer, par exemple, le nombre de visistes et de pages vues.
Ces données permettent notamment de suivre la popularité du site, de détecter d'éventuels problèmes de navigation, d'améliorer son ergonomie et donc l'expérience des utilisateurs.
Information close
Informations pratiques en lien avec le COVID-19 :

Après avoir continué à travailler 100% à distance, l’équipe d’avocats et de collaborateurs réintègre les locaux, dans le respect des règles d’hygiène et de distanciation sociale pour la protection de tou.te.s.

Chaque membre de l’équipe travaillant sur site dispose d’une distance de sécurité d’au moins 1,50 mètre de ses collègues et est invité à se laver régulièrement les mains au savon liquide et à l’eau, mais aussi à se les désinfecter avec des gels ad hoc. 

Les rendez-vous avec les clients à distance (par TEAMS ou SKYPE) restent la voie privilégiée.

Si un rendez-vous en présentiel est nécessaire, la salle d’attente et la salle de rendez-vous seront désinfectées et préalablement aérées.

Pour les visiteurs, le protocole suivant doit être respecté :
  1. Si vous avez la moindre suspicion d’être infecté par le Covid-19 (fièvre, toux, fatigue…), annulez votre rendez-vous et ne vous présentez pas au cabinet.
  2. Soyez à l’heure. Tout retard nous obligera à annuler votre rendez-vous puisque des temps d’attente et de ventilation entre chaque rendez-vous doivent être respectés.
  3. Présentez-vous seul, sans accompagnant.
  4. Le port du masque FFP2, FFP3, chirurgical ou en tissu est obligatoire pour entrer et rester au cabinet.
  5. La désinfection des mains est obligatoire au moyen du gel hydroalcoolique disponible à l’entrée du cabinet.
C’est ensemble que nous pourrons vaincre le virus.

Prenez soin de vous.

À très bientôt !

Ok